Lorsque vous déambulez Rue Rivoli, votre attention est vite détournée par une musique entrainante venant d’un grand hall d’entrée et un bâtiment assez singulier. Lorsque l’on passe la tête et jette un regard sur cet endroit particulier, la curiosité nous pousse à y entrer.

Découvrant des grands escaliers tagués, peints : de mots, de dessins, d’expressions, de sentiments et de pensées. A chaque étage, six au total, on y découvre des salles plutôt transformées en atelier, plus originales les unes que les autres. On y voit les artistes peindre, méditer, créer, mettant alors en place un véritable lien entre le visiteur et l’artiste.

A chaque entrée dans une des salles l’impression de pénétrer dans l’intimité de l’artiste se fait ressentir. Nous y découvrons son univers, ses créations ainsi que sa manière de peindre.

Si au départ un sentiment de gêne peut se faire ressentir, celui-ci s’évapore aussitôt une fois que l’artiste nous accueille dans son monde.

Le 59 Rivoli est un bâtiment qui abrite le collectif d’artistes Chez Robert, Électron Libre.

Une trentaine d’ateliers y est présenté ainsi qu’une galerie d’exposition et d’un pôle événementiel. Le samedi et le dimanche des concerts sont organisés dans la salle au rez-de chaussée.

15 ateliers sont permanents mais les 15 autres sont attribuées en résidence pour une durée de 3 à 6 mois, ce qui permet de découvrir ou de redécouvrir de nouveaux artistes. Chacun peut postuler via le site internet et avoir la chance de s’exprimer dans ce lieu atypique. Un jour, il est possible de tomber sur un artiste réputé, un mois plus tard sur une étudiante qui expose pour la première fois.

En quelques mots, l’essence même de ce lieu d’art, où la proximité avec les œuvres et leurs créateurs est un des principes fondateurs, est le partage, l ’immersion, qui, à chaque marche, chaque étage, chaque atelier nous plonge dans un univers artistique singulier.

Plus d’informations : http://www.59rivoli.org/qui-nous-sommes/