Du dimanche 23 au mercredi 26 juin la team Artempo était en séminaire à Marrakech afin de se ressourcer et revenir avec pleins de nouvelles idées.

Lors de ce séjour nous avons eu l’occasion de visiter le Jardin Majorelle, une oasis dans le centre de Marrakech, impossible de passer à côté de cette merveille. À l’entrée une longue file nous attend sous la chaleur, les visiteurs s’entassent sous des parasols pour éviter le soleil. Après 30 minutes d’attente nous y sommes, le lieu s’étend sur un demi-hectare, une villa aux allures cubiques et d’un bleu intense signé par l’architecte Paul Sinoir en 1931, domine le jardin entre cactus, palmiers, bambous et bien d’autres. Le bleu profond de la villa en plein milieu de la végétation rend ce lieu si particulier. Créé par l’artiste Jacques Majorelle en 1929, le Jardin Majorelle ne cesse de séduire.

Il faudra attendre le début des années 80 pour que le célèbre duo (Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé) s’approprie l’endroit. Le couple, déjà tombé sous le charme lors d’une escapade en 1966, y a résidé depuis, dans la villa de l’artiste peintre rebaptisée alors « Villa Oasis ». La décoration signée Jacques Grange permet au célèbre couple de s’y ressourcer. Avant chaque collection, le couturier s’y rend afin de trouver l’inspiration. Depuis, le lieu s’est transformé en musée et accueille les collections privées d’Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé.

Devenu aujourd’hui un musée de l’art berbère, on se bouscule pour aller visiter le Jardin Majorelle aux couleurs primaires intenses qui compte plus de 700 000 visiteurs par an.

En espérant trouver autant d’inspiration pour nos trophées qu’Yves Saint-Laurent pour ses collections, Artempo revient les valises pleines d’idées mais aussi pleines de babioles signées M. Hamza.

Donc si vous avez l’occasion d’aller à Marrakech ne rater pas le Jardin Majorelle !