Il y a quelques jours, je me suis rendue visiter la forêt escargot.

Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? 29 street-artistes qui se mêlent et s’entremêlent pour façonner un escargot géant, sculptent, peignent, fabriquent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est une œuvre collective, certains élaborent l’ossature externe quand d’autres habillent la coquille d’installations sur le thème de la forêt : au détour d’un sentier, surgissent totems, suspensions, souches magiques, arbres et animaux. Les installations communiquent et fusionnent entre elles, dessinant les contours d’un petit monde poétique et indissociable : La Forêt Escargot.

D’extérieur, la structure est imposante, on reconnait bien un escargot, très coloré. Dès l’entrée, on pénètre dans un véritable univers artistique sur mesure, avec des œuvres qui reflètent la personnalité de chacun des artistes engagés. ​

A l’instar de l’escargot qui vit en osmose avec la forêt, la Forêt Escargot a été pensée dans le respect de l’environnement. Le réemploi de matériaux est favorisé et les artistes ont déniché de nombreux trésors.

Une estrade en polystyrène renaît sous forme de grande araignée, des phares de voiture deviennent les antennes lumineuses de l’escargot. Ils réutilisent tous les matériaux possibles : bois, mobilier, PVC, ferraille… le tout issu d’évènements éphémères, de déménagements, de déchetteries, ou bien trouvés en bas de la rue.  ​

En arpentant la Forêt Escargot, née des rebuts de la consommation urbaine, les visiteurs, enfants comme adultes, peuvent s’interroger sur le devenir de nos déchets, comprendre  que le beau n’est pas indissociable du neuf, et ainsi reconsidérer les objets en fin de vie qui se trouvent autour d’eux, comme des ressources, et non plus comme des simple déchets.

Une exposition itinérante à travers la France.

Actuellement à l’Hôpital de la Rochefoucauld, dans le 14ème, jusqu’au 23/02. Autres adresses à venir sur le site https://laforetescargot.com/