La Fondation Louis Vuitton accueille depuis fin 2019 et jusqu’a fin Février 2020 une monumentale exposition dédiée à Charlotte Perriand (1903-1999). Cette dernière, une femme libre, pionnière de modernité, est l’une des personnalités phare du monde du Design du XXeme siècle.

Charlotte Perriand naît le 24 octobre 1903 à Paris. Elle étudie à l’école de l’Union centrale des arts décoratifs entre 1920 et 1925. Deux ans plus tard, elle devient architecte d’intérieure et équipe son atelier place Saint-Sulpice. Son intérêt et sa curiosité par le mobilier d’intérieur l’ont amenée à collaborer avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret des années 20 aux années 30.  Elle travaille alors sur des réalisations majeures telles que la Villa Church, villa Savoye, La cité du refuge de l’Armée du Salut et le Pavillon suisse à la cité universitaire.

Cela fait vingt ans que Charlotte Perriand s’en est allée, la Fondation Louis Vuitton décide alors de rendre hommage à l’architecte visionnaire trop longtemp restée dans l’ombre du grand public. L’exposition traverse les champs de l’art, l’architecture et du design.

C’est dans un premier temps au travers d’une habitation de 60 m2 à échelle 1 que l’exposition débute, ce qui permet une immersion totale dans l’univers de l’architecte. On comprend alors ses réflexions contemporaines qui gravitent autour de la femme et de la place de la nature dans la société. Les travaux présentés sont personnels et commandés par des particuliers et entreprises.

Dans un second temps, par le biais d’une sélection d’œuvres, l’architecte invite le spectateur à repenser le rôle de l’art et du design dans la société. En effet, l’intégration d’œuvres d’art et d’objets design dans les espaces quotidiens anticipe les changements sociétaux que l’on connait aujourd’hui. C’est d’une modernité et d’une anticipation déconcertante.

Enfin l’exposition retrace les différents voyages de Charlotte Perriand. Chaque voyage lui à permit d’aiguiser son regard, et c’est avec une grande finesse qu’elle traduit son expérience dans ses travaux. Nous pouvons citer ses architectures et objets inspirées du Japon et du Brésil.

Artempo ne peut que vous inviter à aller voir par vous-même ces œuvres uniques.

Il est intéressant de constater l’étendue de l’influence d’un tel esprit sur notre société.

La fondation Louis Vuitton rend hommage vibrant à cette femme brillante et décomplexée.

Nous vous recommandons également de dédier au moins une demi-journée à cette riche exposition, ainsi qu’a prendre vos billets sur internet en avance, car il y a du monde.