Art et design, quand le verre révèle la lumière

Artiste designer installé à Seattle, John Hogan fait du verre son matériau de prédilection, travaillant celui-ci avec une certaine précision, étudiant alors toutes les propriétés que peut nous offrir ce dernier, afin de le transformer en véritable spectre de lumière. Poli, arrondi, facetté, pointu, le verre a cette faculté incroyable de s’estomper derrière l’élément naturel, celui sans qui l’ombre et le néant seraient notre quotidien : la lumière.

La Galerie Triode, située dans le 6ème arrondissement de Paris, présente jusqu’au 6 septembre une série de nouvelles pièces de ce designer obsédé par la lumière.  Son travail, oscillant entre sculpture et fonctionnalisme, influe donc sur l’énergie radiante à travers la réfraction de la lumière. Ses objets aux airs de prismes colorés, réfléchissent et modèlent la lumière, la transformant alors comme une matière à part entière. Cette collection nous révèle l’artiste comme le sculpteur de lumière.

Le verre, renvoyant la lumière mais également son environnement et ses couleurs qui l’entourent, donne alors lieu à un large panel de couleurs et de subtilités lumineuses.

Délicatesse et poésie permettent à John Hogan de se démarquer de l’univers du design. Ses nombreuses sculptures et créations lui ont permis de prestigieuses collaborations. L’artiste s’est en effet allié à certains projets de luminaires de designers américains comme Brec Brittain mais aussi Ladies & Gentlemen studio. Notamment inspiré par les artistes tchèques Stanislav Libensky et Jaroslava Brychtova, pionniers de l’art sculptural sur verre tant d’un point de vue artistique que technologique, Johan Hogan évite généralement d’émettre des pièces en série :

 « Il est important pour moi que les gens voient chacune des pièces comme unique. Si je suis assez créatif, je devrais être capable de faire assez pour que la répétition ne soit pas nécessaire. »

Laissez votre regard se perdre au centre de l’une de ses sculptures, et selon que vous la regardiez de loin, du dessus, de près, la création sera, à chaque fois, différente. Vous distinguerez à chaque regard posé, toutes les nuances colorées, ou alors la seule transparence pure du verre vous séduira.

Artempo, partage également ce lien avec la lumière à travers la fabrication de trophées lumineux ainsi que par le travail du verre, permettant alors à celui-ci de danser avec les différents jeux de la lumière.