Si vous vous baladez dans le 5 ème arrondissement, partant du Jardin des Plantes, arpentant la Rue Mouffetard, laisser vous happer par le cabinet de curiosités, la Librairie Galerie Louis Rozen.

Située Rue Lacepède, la Librairie qui fait l’angle de la rue attire mon regard.

Sur le devant, à l’entrée, des affiches, diverses illustrations attisent ma curiosité, je fouille, j’observe, et jette un œil à l’intérieur.

Hésitante, mais pas pour longtemps.

J’entre et m’engouffre dans une pièce emplie d’œuvres en tous genres, livres, affiches, de l’art de la photo, du design, de la musique, de la mode en passant par le graphisme.

Tout se mélange et tout est uni.

0ù regarder ? Que regarder ?

L’odeur des livres émane de cette pièce, et avec la musique en fond je ne suis plus vraiment certaine d’être en 2018.

Mes yeux se perdent, se glissent sur un livre rangé de travers sur une étagère, puis sur un deuxième livre sur lequel je manque de trébucher, mais ce que j’apprécie encore plus ce sont ces affiches accrochées au mur.

Ces visuels psychédéliques, cet univers à la fois perturbant et enivrant sont des affiches de concert des années 1967-1969.

Concert de Clapton, de Jefferson Airplane, des Pink-Floyd…. Ces affiches de collectionneurs dégagent quelque chose d’artistiquement fort. Et cachent bien des secrets.

Une fois les portes de la Librairie passées, la notion de temps s’envole.

Stéphane Schouflikir, le maître des lieux, nous embarque dans son monde graphique ou le fil conducteur est l’illustration.

Passionné, Stéphane nous fait découvrir son univers et raconte l’histoire de l’histoire de ses affiches. Plus que du papier, elles prennent vie devant nous avec ses explications inattendues. Un véritable voyage dans le temps et dans la tête !